26/10/2009

Archive 18 11 2008

Rencontre avec notre groupe de voyage ce dimanche

Ce dimanche nous avons été à une rencontre organisée par un couple qui est parti en Chine avec nous. Tout le monde était invité. C'était une belle rencontre. Je ne me permettrai pas de mettre des photos par respect pour ces couples mais ce fut une magnifique journée. Depuis, Flora a de nouveau du mal à s'endormir le soir. Je ne sais pas si 'est lié mais je la sens angoissée. C'est fou ce que les enfants peuvent ressentir. Revoir ses amis de Chine n'a visiblement pas été de tout repos et se pose à nouveau pour elle la question de savoir si le pont que nous avons construit ensemble est toujours aussi solide. C'est difficile de mettre des mots sur ce qu'elle ressent mais je suis sensible à ses changements d'humeur et je sais que tout ne tourne pas rond dans sa tête. Mais je suis là pour lui expliquer que rien ne changera, que je l'aime et que suis sa maman pou la vie.

Il est difficile d'être de bons parents et ce que vous pensez être bien pour votre enfant ne l'est pas forcément. Flora progresse bien, c'est une petite fille épanouie, qui ne sourit pas beaucoup mais qui a de plus en plus des périodes de franche rigolade, qui est presque propre, qui passe toutes ses nuits sans s'éveiller et qui est très calme. Elle a encore besoin d'être rassurée encore et encore et répète régulièrement "c'est ma maman" avec une très grosse voix comme pour s'en persuader. Elle devient de plus en plus sociable et s'intègre plus facilement dans des groupes, aime voir du monde ce qui est nouveau chez elle.

Ma seconde démarche d'adoption (je n'ose pas mettre ma deuxième car cela voudrait dire qu'il y en aura une troisème et je vais m'attire les foudres de certaines personnes) ne doit pas m'écarter de mon principal défi : rendre Flora heureuse, épanouie, confiante en elle et dans les autres. C'est un magnifique défi que nous remporterons toutes les deux.

22:37 Écrit par Pascaline | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.