21/10/2009

Archive 23 12 2007

A la veille de Noël

En cette veille de Noël, je ne peux pas m'empêcher de penser à tous ces gens qui n'ont pas de famille, qui n'ont personne qui leur souhaitera un Joyeux Noël et une bonne année 2008. Via ce blog je leur souhaite de garder courage, espoir et de croire que tout est possible.

Ma petite Flora, le compte à rebours indique 17 jours....17 jours c'est si court et si long à la fois. Demain je vais fêter le réveillon de Noël chez mes meilleurs amis. Cela me rend vraiment heureuse. Je suis un peu triste d'imaginer ma mère seule chez elle mais elle vit de nouveau une période de déprime intense et j'essaye tant bien que mal de lui remonter le moral mais je n'en ai plus la force comme avant. Je suis désolée maman mais je dois penser à moi, à Flora et le fait que tu ne sois pas bien depuis tant d'années physiquement et moralement m'épuise. Je n'arrive pas à me réjouir comme je le devrais du fait de devenir maman car le fait de te voir sans cesse pleurer est pour moi une épreuve. Je sais que tu n'y peux rien mais j'aurais tant aimé pouvoir me réjouir avec toi de l'arrivée de ta petite fille et tu sembles perdue dans tes pensées moroses.

C'est difficile de voir vieillir ses parents, très difficile. Difficile et éprouvant mais nous ne pouvons rien faire pour empêcher celà. Le mieux est de l'accepter le plus sereinement possible. C'est ce que j'ai décidé de faire. Je serais toujours là pour toi maman mais j'ai parfois besoin de penser à moi et surtout à Flora et de m'échapper de cette tristesse qui t'accompagne depuis tant d'années. J'en suis désolée mais j'ai besoin d'être entourée de joie et d'ondes postives en ce moment.

 "Vous me demandez ce qu'est le suprême bonheur, ici-bas? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin" Li Taibô.

20:53 Écrit par Pascaline | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.